Eulogy written by Kirszenbaum for Lindgreen's exhibition in The Hague, 1952.


Echo du passé, appel de l'avenir - dans la peinture de Lindgreen, nous rencontrons une fois de plus cette méme force qui, à toute époque, poussait les grands maÏtres hollandais devant la toile disposée à toutes les prodiges. Certes, un Van Gogh exerce, sur notre génération, une influence plus sensible que Rembrandt et Hals, bien que l'exemple de ceux-ci restera grand.

Sommes les bénéficiaires d'un héritage perpétuellement enrichi et transmis d'époque en époque. Ainsi nous est-il donné, à nous, héritiers libres, de continuer et d'agrandir cet héritage qui, une fois légué, appar- tient désor-mais à tous.
/images/kirszenbaum.jpg
J.D Kirszenbaum (1900 - 1954)
Lindgreen en est un des héritiers authentiques en ce sens qu'il continue cet héritage tout en l'agrandissant par un rapport qui lui est particulier: par ce que l'Extréme Orient lui a prodigué d'enchantenient, de musique et de poésie.
Lindgreen, né dans ces lointains, en a gardé l'empreinte, il continue de se nourrir, en sa faveur et à notre joie, de deux racines restées vivantes.

Ainsi est-il appelé, parmi les jeunes peintres, d'enrichir considérablement la peinture hollandaise de nos jours. Par ailleurs, Lindgreen n'appartient à aucune de ces chapelles qui, par leurs ambitions totalitaires, s'égarent dans l'académisme figuratif ou abstrait. Il suit ses chemins propres à lui: bien qu'il, aime a planter (en "barbizonant") son chevalet en face d'un paysage, il ne triche pas en s'abaissant à la fonction d'une plaque photographique ou d'une rétine irritée par la sensation physiologique, mais en s'élevant à la révélation d'un monde intérieur, personnel et fraternellement humain. Eh bien, ce qui en recuite, n'est plus un paysage quelconque accommodé aux digestions courantes, mais bien, un monde, une création oÛ le silence des couleurs se fait musique, L'universalité de Lindgreen se montre en plus dans son talent de musicien, ce l'apparente à Paul Klee, à Raoul Dufy. Pareil à Van Gogh, dont l'art naissait sur la terre néerlandaise et gagnait sa plénitude dans l'ivresse solaire du Midi de la France, Lindgreen agrandissait son domaine intérieur déjà si vaste par des études approfondies dans cette autre patrie spirituelle où ses oeuvres figurent dans les collections des connaisseurs et où l'on prononce le nom de Lindgreen avec la résonance d'un avenir certain.

J.D Kirszenbaum, Paris France, October 1952
www.kirszenbaum.com

Running on cmspresso engine © 2019